We Almost Forgot, une experience unique de danse contemproaine à Abuja

L’Institut Français du Nigeria et l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Nigéria, en partenariat avec les Krump Dance Studios, s’unissent pour améliorer l’accès à la danse contemporaine au Nigeria. Après la réussite du projet « Dancing Cities » en mai dernier, l’Institut français a présenté « We Almost Forgot », la dernière création chorégraphique du nigérian Qudus Onikeku.

Sur scène, sept danseurs de différentes formations chorégraphiques et une comédienne- conteuse. A travers des mouvements énergiques, de la narration, du chant et de la musique, le spectacle questionne la mémoire corporelle.

La première du spectacle a eu lieu à Berlin le 17 juin dernier et affichait complet pendant 4 soirs. Le spectacle a ensuite été présenté à Lagos le 24 juin dans le cadre du Live Festival, puis à Abuja le 26 Juin, devant un public de 200 personnes. Une expérience unique et enrichissante pour le public d’Abuja, qui a eu l’opportunité de discuter avec le chorégraphe et les danseurs à l’issue du spectacle.

Le projet continue avec un atelier de danse contemporaine avec Qudus et 16 jeunes danseurs originaires de Abuja et Kaduna, qui se produiront le 15 juillet à l’ambassade de la République Fédérale d’Allemagne au Nigeria.
JPEG

JPEG

JPEG

JPEG

Crédits photos : Yunusa Tanko Abdullahi

Dernière modification : 30/06/2016

Haut de page