Victor OSIMHEN, meilleur joueur africain de ligue 1 2020 !

L’attaquant nigérian du LOSC LILLE, Victor Osimhen, 21 ans, a remporté le Prix Marc-Vivien Foé RFI RANCE 24 du meilleur joueur africain évoluant dans le championnat de France de Ligue 1 durant la saison 2019-2020.

Il devance au classement l’attaquant algérien Islam SLIMANI (Monaco) et le défenseur marocain Yunis ABDELHAMID (Stade Rennais).

PNG

Victor Osimhen a été désigné par un jury composé de journalistes spécialistes du football français et africains à partir d’une liste de 11 joueurs préalablement établie par les services des sports de RFI et France 24. Ces derniers ont souhaité revenir sur une saison qui, malgré son arrêt anticipé le 13 mars dernier en raison du contexte sanitaire mondial, est marquée par sa qualité et de belles performances des joueurs africains. Cette édition permet également de célébrer le football, alors que les supporters en sont momentanément privés, et de mettre à l’honneur le parcours des meilleurs joueurs africains cette année en Ligue 1, dont certains pourraient être amenés à changer de championnat à la fin de la saison.

A propos de Victor Osimhen : Arrivé en Ligue 1 à l’été 2019 pour remplacer Nicolas Pépé au LOSC après son départ pour Arsenal, Victor Osimhen s’est rapidement imposé comme un des meilleurs buteurs du championnat français. Avec 13 buts et 4 passes décisives en 27 matches, le Nigérian fait même partie des cinq meilleurs réalisateurs de la Ligue 1. Âgé de 21 ans, l’attaquant, formé à Lagos et passé par l’Allemagne (VfL Wolfsburg) puis la Belgique (Charleroi), s’est révélé une recrue de choix dans l’équipe entraînée par Christophe Galtier. Osimhen devient le cinquième Lillois sacré meilleur joueur africain de Ligue 1, après Gervinho (2010, 2011), Vincent Enyeama (2014), Sofiane Boufal (2016) et Nicolas Pépé (2019).

Depuis 2011, le trophée du meilleur joueur africain de Ligue 1 porte le nom de Marc-Vivien Foé en hommage au joueur camerounais brutalement décédé durant un match au stade de Gerland de Lyon le 26 juin 2003.

Le communiqué de presse

Dernière modification : 18/09/2020

Haut de page