Une nouvelle impulsion à la relation économique franco-nigérianne [en]

JPEG
Olusegun Aganga, Ministre nigérian de l’Industrie, du Commerce et de l’Investissement et Nicole Bricq, Ministre du Commerce extérieur.
Crédit photo©Patrick Védrune, secrétariat général des ministères économiques et financiers

Nicole Bricq : «  Le Nigéria fait partie des 47 pays prioritaires de ma stratégie d’action. Je fixe un objectif, celui de retrouver une part de marché de 5% d’ici 4 ans, conforme aux résultats que nous avions pu atteindre par le passé. Dès mon arrivée en fonctions, en juin 2012, j’avais signé la délégation de service public confiant à la Chambre de commerce et d’industrie franco-nigérianne de Lagos le suivi, sur le plan commercial, du pays. Celle-ci est désormais opérationnelle.

En faisant émerger de nouveaux grands projets, en accroissant nos flux courants d’exportations (on estime à 30 millions de personnes les couches moyennes nigériannes), grâce à une présence renforcée des PME françaises, tout en préservant la sécurité des personnes, nous y parviendrons. Je me rendrai au Nigéria d’ici l’été pour mettre en œuvre cette feuille de route  ».

Lire l’article sur le site de la Direction générale du Trésor (...)

Dernière modification : 16/04/2013

Haut de page