Réserve du Yankari : les enfants à la rencontre de leur héritage naturel

Située dans le Nord du Nigéria, la réserve du Yankari s’étend sur une surface de 2 244 km2 dans l’État de Bauchi. Créée en 1956, elle concentre aujourd’hui encore la plus grande concentration d’éléphants encore présents en Afrique de l’Ouest (entre 100 et 150 individus). Mais la réserve recense également des populations d’hippopotames, de lions, de buffles et d’antilopes.

Présente au Nigéria depuis plus de dix ans, la Wildlife Conservation Society (WCS) intervient dans le Yankari depuis 2009, en soutien des autorités de l’État de Bauchi. La menace qui pèse sur certaines espèces d’animaux est particulièrement inquiétante, particulièrement sur les éléphants. Le WCS travaille la plupart du temps dans l’urgence et le court terme pour pallier aux menaces les plus directes (lutte contre le braconnage, formation des éco-gardes, etc.), mais l’ONG n’oublie pas les enjeux plus long-terme sans lesquels la préservation des écosystèmes est impossible.

Le projet que soutient aujourd’hui l’ambassade de France s’inscrit dans cette logique de conservation : la coexistence pacifique et pérenne entre les hommes et les éléphants. Pour ce faire, dix classes d’écoles primaires situées aux abords du Yankari seront invitées visiter la réserve, à tenter d’observer les éléphants et mieux appréhender leurs modes de vie en compagnie de professionnels. Ces sorties scolaires seront accompagnées de la diffusion d’émissions radiophoniques à destination des populations locales afin de mieux les sensibiliser à la préservation des espèces menacées et de leurs écosystèmes.

Ce projet débutera dans quelques semaines et se terminera à la fin de l’année 2017.

Dernière modification : 26/07/2017

Haut de page