Le BORDA, bâtiment français en escale à Lagos

Les 4 jours programmés d’entrainements mutuels avec son pendant nigérian, le NNS LANA, se partageront entre activités à quai et en mer. Le NNS LANA a été livré l’année dernière à la Nigerian Navy par la société française OCEA.

Ce premier jour d’escale a été mis à profit par le Commandant, accompagné de l’attaché de Défense au Nigéria, pour effectuer en matinée une visite de officielle au Flag Officer Commanding le Western Naval Command, le contre-amiral WAMBAÏ, puis à madame la consule générale de France.

L’après-midi a été mis à profit afin d’organiser une visite croisée des bâtiments par chacun des équipages français et nigérian. Bien que le BORDA soit de conception plus ancienne, ses équipements restent très similaires et aussi technologiquement avancés que ceux du NNS LANA. Une similarité qui permet un échange de compétence entre les hydrographes français et nigérians.

Les plongeurs des deux bâtiments se sont ensuite retrouvés en mer pour un exercice (leur action facilite la mise à l’eau de certains matériels tels que marégraphe, magnétomètres…).

JPEG - 992.5 ko
Plongeurs du bâtiment Nigérian et français en action

Un autre échange se déroulait sur NNS LANA avec l’application de la nouvelle méthode de mise à l’eau de la vedette hydrographique (essentielle pour les relevés par petits fonds près des côtes).

JPEG - 64.3 ko
Exercice de coopération des marines nigériane et française

Ayant retrouvés leurs équipages respectifs, le BH BORDA a pris le chemin du retour, direction Brest (France).

Dernière modification : 07/06/2022

Haut de page