La semaine de la francophonie 2018

À travers des concerts, de la cuisine, des films, de la littérature, la semaine de la francophonie 2018 fut riche en événements. La collaboration entre les ambassades des pays francophones et l’ambassade de France a permis la célébration de la diversité et de la richesse de la langue française et des communautés francophones du monde entier.

Tout au long de la semaine, l’Institut français au Nigeria et l’Ambassade de France ont promu la langue française avec la campagne « Et en plus, je parle français ». Cette exposition présentait la langue française comme la langue de l’emploi, de l’innovation, de la technologie et des affaires dans le monde. 19 portraits de Nigérians travaillant dans divers domaines ont été exposés à l’Institut français du 19 au 25 mars.

Le 21 mars, l’Institut français du Nigéria a organisé une rencontre avec Ishmael Baeh, écrivain sierra-léonais, pour une conférence en français facile sur son expérience d’écrivain et de sa pratique de la langue française. Ce même jour, l’ambassade du Burkina Faso a organisé la projection du film burkinabé « Frontières » d’Apolline Traoré.

La semaine s’est terminée par une journée complète de festivités à l’Institut français le 24 mars. Le matin, 90 enfants de 9 écoles partenaires ont participé à un concours de performance artistique et à un quiz sur la culture française. Le gagnant du quiz a remporté un voyage en France grâce au soutien d’Air France. L’après-midi a réuni six communautés francophones (Sénégal, Mali, Burkina Faso, France, Côte d’Ivoire et Cameroun) et le Nigéria pour une présentation de la cuisine traditionnelle de leurs pays. En soirée, l’Ambassade de Belgique, en partenariat avec l’Institut français du Nigéria, a organisé un concert de clôture, célébrant le saxophone, inventé par le Belge Adolphe Sax en 1846, et la musique afrobeat avec un concert d’un groupe nigérian de Lagos : Bita Kola. 400 personnes ont assisté à ce concert.

PNG

Dernière modification : 29/03/2018

Haut de page