Etat de la recherche sur le pastoralisme et l’élevage - Alliance française de Kaduna, 18 septembre 2018

Pour de nombreux universitaires et professionnels du secteur, nos connaissances sociologiques sur le pastoralisme ainsi que des dynamiques et causes profondes des conflits entre agriculteurs et éleveurs demeurent limitées. Dans le même temps, la politisation de ces conflits rend plus nécessaire que jamais un travail de recherche éclairé sur ces questions et la formulation de politiques fondées sur des données probantes.

Dans cette optique, l’Ambassade de France au Nigéria a organisé, le 18 septembre à l’Alliance française de Kaduna, une journée consacrée à l’état de la recherche sur le pastoralisme et l’élevage. Plus de 30 participants issus de l’administration locale, d’instituts de recherche, d’ONG locales et internationales, des missions diplomatiques et de la Banque mondiale étaient présents.

Adam Higazi, PhD (Université d’Oxford), chercheur à l’Université d’Amsterdam et à l’Université Modibbo Adama, Yola, a lancé l’événement avec une conférence sur le pastoralisme basée sur des données ethnographiques fraîchement collectées sur le terrain auprès de groupes pastoraux du centre et du nord du Nigéria. De riches discussions entre les différentes parties prenantes du secteur s’en sont suivies. Dans l’après-midi, un séminaire interactif animé par le Dr Higazi et le Dr Saleh Momale (Kaduna State Peace Commission) a permis aux participants d’échanger connaissances et idées au sujet des tendances actuelles et lacunes dans l’état de la recherche sur le pastoralisme et l’élevage, ainsi que de débattre à propos des politiques publiques sur ces sujets.

JPEG - 57.7 ko
Kaduna, 18 septembre 2018

Dernière modification : 25/09/2018

Haut de page