Interventions à venir des chercheurs de l’IFRA Nigeria : Mai à septembre 2016

Dans les mois à venir, les chercheurs de I’Institut Français de Recherche en Afrique (IFRA) Nigeria, basé à l’Université d’Ibadan, interviendront dans différents colloques internationaux.

Xavier Moyet, docteur en Anthropologie et directeur scientifique de l’Institut, présentera le 7 mai prochain au Barnard College, à New York, une communication intitulée « Lagos-Ibadan Express Way : A Tentative Ethnography of the Religious Activity Along The Infrastructure, 2005-2016 », dans le cadre de la conférence « Lagos, from the Pepperfarm to the Megacity : A Interdisciplinary Conference on Space, Society and the Imagination of an African Crossroad », organisée par Saheed Aderinto, Abosede George et Ademide Adelusi-Adeluyi : https://nyclagosconference2016.wordpress.com/

Emilie Guitard, docteure en Anthropologie et chargée de mission Recherche à l’Institut, présentera quant à elle le 1er juin prochain à Dakar une communication intitulée « Y aura-t-il des mangues à Noël ? Percevoir les changements environnementaux à travers la biodiversité urbaine à Hwange (Zimbabwe) », dans le cadre du colloque « Innovation, Transformation and Sustainable Futures in Africa », organisé par l’American Anthropological Association, l’African Studies Association, le CODESRIA et WARA WARC : http://africanstudies.org/dakar-2016

Elle se rendra ensuite à Paris pour présenter une autre communication le 13 juin à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, intitulée cette fois « Entre gestion municipale et usages sorcellaires des déchets : les institutions face aux « sorciers couverts d’ordures » (Cameroun) », dans le cadre du colloque « Face à la sorcellerie », organisé en clôture du programme ANR « L’État et les institutions face à la sorcellerie dans l’Afrique contemporaine. Violence, justice et droits de l’Homme » (EInSA 2012-2016) » par Sandra Fancello, Julien Bonhomme et André Mary.

Le programme complet de ce colloque :

PDF - 941.1 ko
(PDF - 941.1 ko)

Enfin Héloïse Lucaccioni, doctorante en géographie et VI de l’Institut, présentera également le 1er juin à Dakar une communication intitulée «  Transformations territoriales et nouvelles vulnérabilités au risque infectieux : les marges sud-est du Sénégal face à ses dynamiques récentes » dans le cadre du colloque « Innovation, Transformation and Sustainable Futures in Africa », organisé par l’American Anthropological Association, l’African Studies Association, le CODESRIA et WARA WARC.

Elle se rendra ensuite à Londres, pour présenter le 27 mai au British Museum une seconde communication intitulée “Biological invasions and the risk of emerging infectious zoonosis : weighting the many factors of diseases emergence by understanding geographic pathogenic systems” (co-signée par des collègues de l’IRD), dans le cadre du colloque « Anthropology, Weater, and Climate Change » organisé par le Royal Anthropological Institute et le British Museum :
http://www.nomadit.co.uk/rai/events/rai2016/panels.php5?PanelID=3829

Dernière modification : 10/05/2016

Haut de page