Hommage aux victimes - Déterminés et fidèles à nos valeurs

La France a été victime vendredi 13 novembre 2015 à Saint-Denis et à Paris, d’une agression lâche, d’une barbarie totale et d’une ampleur inédite. Avec la communauté nationale, nous rendons hommage aux victimes et partageons la douleur, la détresse de leurs familles et de leurs proches. Le Ministre et les secrétaires d’État sont totalement mobilisés. Le ministère, en particulier le centre de crise et de soutien, est pleinement engagé dans l’action interministérielle d’aide aux victimes.

JPEG

Nous sommes rassemblés.

Les 15, 16 et 17 novembre sont jours de deuil national et les drapeaux sont en berne sur l’ensemble de nos emprises à travers le monde.

Le ministère des Affaires étrangères et l’ensemble de ses postes se sont joints au moment national de recueillement qui a eu lieu en France le lundi 16 novembre à midi.

Nous sommes déterminés et mobilisés.

Dispositif mis en place suite aux attentats de Paris :

Dès vendredi 13 novembre 2015 au soir, le président de la République a réuni un conseil des ministres exceptionnel afin d’activer un dispositif adapté à la réponse aux événements et au soutien des familles.

Un conseil de défense s’est réuni samedi matin et un deuxième conseil des ministres samedi après-midi. Un ensemble de décisions a été pris, dont on peut retenir, pour l’essentiel, la mise en place de l’état d’urgence, un deuil national de 3 jours et un dispositif interministériel de soutien et d’accompagnement pour les familles des victimes.

Deux structures complémentaires sont activées depuis vendredi soir :

La Cellule Interministérielle de Crise (CIC), située au Ministère de l’Intérieur, assure une coordination étroite et constante entre l’ensemble des structures ministérielles concernées par la crise.

La Cellule Interministérielle d’Aide aux Victimes (CIAV), établie au Quai d’Orsay, assure les relations avec les familles de victimes. Elle se compose de représentants des ministères de la Justice, de l’Intérieur, de la Santé, des Affaires étrangères, de l’INAVEM et de la FENVAC. Cette cellule est joignable au numéro vert : 0 800 40 60 05. Un numéro est également joignable depuis l’étranger : 33 1 45 50 34 60.

La cellule a traité plus de 4 600 appels. Toutes les familles concernées bénéficient du soutien de la CIAV.

La cellule d’aide aux victimes a amplifié son action au bénéfice des familles et des proches en ouvrant samedi un centre d’accueil et d’information situé à l’École Militaire. Des équipes de soutien réunissant des psychologues, des professionnels de santé, des experts de la police judiciaire et des représentants du ministère de la Justice répondent aux besoins des familles et de leurs proches. A ce stade 400 personnes ont été accueillies.

Toutes les familles qui ont signalé être sans nouvelles d’un proche sont systématiquement rappelées.

Communiqué de l’Elysée :

Le Conseil des ministres, convoqué par le Président de la République, s’est réuni le 14 novembre à 00h. Sur le rapport du Premier ministre, du ministre de l’Intérieur et de la Garde des sceaux, ministre de la justice, un décret déclarant l’Etat d’urgence a été adopté. Il prend effet immédiatement sur l’ensemble du territoire métropolitain et en Corse. Il permet notamment d’interdire la circulation des personnes et d’instituer des zones de protection et de sécurité.

Un second décret a également été adopté pour mettre en œuvre des mesures renforcées dans l’ensemble des communes d’Ile-de-France. Ces dispositions permettent l’assignation à résidence de toute personne dont l’activité est dangereuse, la fermeture provisoire des salles de spectacles et des lieux de réunion, la remise des armes et la possibilité de procéder à des perquisitions administratives.

Par ailleurs, le Président de la République a décidé le rétablissement immédiat des contrôles aux frontières. Les services des douanes sont également mobilisés à cet effet.

Les écoles, lycées et établissements scolaires et universitaires seront fermés ce samedi en Ile-de-France et les voyages scolaires annulés.

Les hôpitaux ont été mobilisés. Le plan blanc a été déclenché.

La cellule d’aide aux victimes des ministères des affaires étrangères, de la justice et de la santé, en lien avec la Préfecture de police, a été activée.

Un conseil de défense a été convoqué ce samedi à 9h. D’ores et déjà 1500 militaires supplémentaires ont été mobilisés.

Le Président de la République restera à Paris et ne participera pas au G20. Il sera représenté par le ministre des affaires étrangères et du développement international et par le ministre des finances et des comptes publics.

Informations aux voyageurs :

Contrôles aux frontières : le Président de la République a décidé d’instaurer immédiatement des contrôles systématiques aux points d’entrée sur le territoire national.

Ces contrôles sont effectués aux points de passage routiers, ferroviaires, maritimes et aéroportuaires.

Les aéroports continuent de fonctionner.

Les liaisons aériennes et ferroviaires sont assurées.

Dernière modification : 16/11/2015

Haut de page