Coopération universitaire franco-nigériane - Adaptation au changement climatique

L’ambassade de France a organisé, du 28 au 31 octobre 2019, à Abuja, un atelier dans le cadre du projet d’appui à l’Innovation et la Recherche sur l’Adaptation au Changement Climatique au Nigéria (AIRACC- Nigéria, projet officiellement lancé en mai dernier).

AIRACC – Nigéria

Le projet AIRACC a pour objectif de renforcer les capacités nigérianes de recherche et d’innovation sur le changement climatique à travers la mise en place de partenariats entre des établissements universitaires français et nigérians.
L’idée est également de favoriser la coopération intra-universitaire nigériane et des synergies locales en matière de recherche dans ce domaine. Sept universités nigérianes sont impliquées dans ce projet : l’Université de Lagos, l’Université de Jos, l’Université Fédérale Alex Ekwueme, l’Université d’Ibadan, l’Université Bayero de Kano, l’Université des Sciences et des Technologies, l’Université d’État d’Ébonyi.

En juin dernier, les chercheurs avaient remis sept propositions de projets collectifs pluridisciplinaires et interuniversitaires sur cette thématique. Trois de ces projets – dont l’un au moins devra bénéficier à l’activité des femmes au Nigéria - seront sélectionnés en novembre 2019 et financés par l’ambassade de France en 2020.

L’atelier des 28-31 octobre 2019

Son objectif était de former une trentaine de chercheurs nigérians à la conduite et à la valorisation de projets de recherche et d’innovation sur l’Adaptation au Changement Climatique au Nigéria.

L’atelier était composé de deux volets de formation complémentaires :

  • La première formation, intitulée « De la recherche à l’innovation : Donner plus de valeur à vos projets de recherche », était conduite par M. Frédéric Meslin, directeur de l’École centrale Nantes à l’Ile Maurice.
  • La seconde, qui a permis de former les chercheurs à l’utilisation du Rapidmooc, un studio vidéo mobile, était animée par M. Patrice Thiriet, professeur d’anatomie à l’Université de Lyon. Après une brève formation technique et pratique, les chercheurs ont réalisé des vidéos de quelques minutes avec l’objectif de valoriser au mieux leurs projets de recherche.

Dernière modification : 20/11/2019

Haut de page