Conseils de sécurité - criminalité ordinaire

Malgré de longues périodes sans incidents graves signalés à Abuja, des étrangers sont parfois visés par des vols à main armée, des vols de cartes de paiement et du code, des vols de voiture, voire des enlèvements.

Les quartiers centraux de la capitale, tels Maitama et Wuse, ne sont pas épargnés.

Recommandations importantes :

1) Il est recommandé de ne pas se déplacer à pied en ville et, en voiture, de rouler vitres et portières verrouillées. L’insécurité se manifeste par des attaques diurnes et nocturnes, sur les routes et dans les villes, par des groupes armés à la recherche d’argent, d’objets de valeur ou de véhicules. Soyez particulièrement attentifs à votre environnement immédiat, au moment de monter en voiture ou d’en descendre. Verrouillez vos portières aussitôt rentré dans le véhicule.

Dans la mesure du possible, variez vos itinéraires et vos heures de sortie en voiture où à pied (pour ceux ou celles qui pratiquent la marche ou le jogging). Essayez également, chaque fois que possible de ménager un espace de dégagement devant votre véhicule, par exemple en évitant de "serrer" de trop près les voitures qui vous précèdent dans le trafic ou de vous "coller" à un portail dans l’attente de son ouverture.

Il n’y a pas, ou fort peu, d’animosité ou de ressentiment au Nigeria à l’encontre des communautés expatriées. Les agressions visent donc avant tout vos biens matériels. A cet égard, il convient bien sûr d’éviter tout signe ostentatoire de richesse dans vos déplacements (bijoux, porte-feuille apparent…etc.).

2) Si, en dépit des précautions que vous avez prises, vous étiez victime d’une agression, ne manifestez aucune velléité de résistance. Il convient au contraire d’assurer vos agresseurs de votre disponibilité à coopérer et à leur remettre l’argent dont vous disposez.

Si vous êtes en voiture, remettez-leur les clés du véhicule et votre téléphone portable s’ils l’exigent. Demandez ensuite l’assistance de la police locale ou des passants : demandez à être conduit au consulat général de France si vous êtes à Lagos, à l’ambassade si vous êtes à Abuja, au consulat honoraire si vous êtes à Kano ou à Port Harcourt (Camp Total).

Pour en savoir plus, consultez la page Nigeria des conseils aux voyageurs ...

Dernière modification : 28/02/2016

Haut de page