Nord-Est - Aide humanitaire et maintien de la paix

En temps de crise, l’aide humanitaire ne peut pas seulement se cantonner à l’aide alimentaire d’urgence, à la distribution d’eau ou aux soins d’urgence. En soutenant l’action d’International Alert, la France œuvre également au renforcement de la résilience des populations ainsi qu’aux efforts de maintien de la paix dans le Nord-Est.

Alors même que les troubles persistent dans le Nord-Est du pays, certains travaillent au retour du dialogue, à la réintégration des plus vulnérables dans leur communauté, à la consolidation de la paix après des d’années de conflits et de déchirements.

Un travail indispensable que mène aujourd’hui International Alert dans le Borno. Une action essentielle et complémentaire des activités menées par les acteurs humanitaires d’urgence. La France a souhaité soutenir ce projet en cofinancement avec l’UNICEF et le gouvernement britannique.

Ce projet, qui vient de débuter dans le Borno et dont les activités se déclineront jusqu’à la fin de l’année 2018, ciblera aussi bien les personnes déplacées que les communautés hôtes, à Maiduguri mais également dans des districts isolés (Bama, Dikwa, Damboa).

Plus de 50 000 personnes bénéficieront de l’appui d’International Alert : leaders communautaires, chefs religieux, familles affectées par des traumatismes, des enlèvements, femmes et enfants isolés. Un seul mot d’ordre : reconstruire l’avenir autour du dialogue.

JPEG - 49.4 ko
Kim Toogood, référent et représentant pays pour International Alert, et Terence Wills, chargé d’affaires a.i. de l’Ambassade de France au Nigeria - Abuja, 12 mai 2017

Dernière modification : 26/05/2017

Haut de page