Aide humanitaire française dans le Nord-Est du Nigeria, 28.04.2017

La France soutient la lutte contre la malnutrition dans le Nord-Est du Nigéria en finançant, à hauteur de 300.000 euros, les activités de l’ONG ALIMA dans l’Etat du Borno.

Après la signature d’un premier projet de sécurité alimentaire avec l’ONG Première Urgence International, l’ambassade de France au Nigéria a signé, le 28 avril 2017, une convention de financement de 300 000 euros avec l’ONG ALIMA afin d’appuyer son programme de soutien au Maiduguri Teaching Hospital, en cofinancement avec l’UNICEF et OFDA.

Le projet de l’association ALIMA, d’un montant total de 650 000 euros, vise à réduire la malnutrition et ses conséquences pour les enfants de moins de cinq ans.

Il vise également, à travers la prise en charge des plus vulnérables au sein des populations déplacées comme des communautés hôtes, à sensibiliser les mères et à former le personnel de l’hôpital partenaire, centre de référence de la malnutrition dans l’Etat du Borno.

A partir du mois de mai 2017, 1200 enfants et leurs mères bénéficieront de ce projet. Près de 50 personnels médicaux seront formés à la prise en charge des cas de malnutrition.

JPEG - 80.9 ko
Karl Nawezi, Head of Mission for the NGO ALIMA, and Terence Wills, Chargé d’Affaires a.i - Embassy of France, Abuja, April 28, 2017

Dernière modification : 03/05/2017

Haut de page